Nouvelle rubrique : Avis publics

La section de notre site Internet intitulée AVIS PUBLICS permet de mettre en ligne les faillites commerciales ainsi que les propositions concordataires déposées.

Les faillites commerciales consiste à l’insolvabilité d’un commerce ou d’une corporation au lieu d’un individu. Faisant face aux procédures de faillite, seuls les biens de l’entreprise sont remis au syndic de faillite sous la protection de responsabilité du propriétaire. Le syndic est donc mandaté de vendre les biens pour en distribuer les fonds aux créanciers.

La proposition concordataire quant à elle, est un mécanisme qui prévoit qu’une compagnie, par l’intermédiaire d’un syndic de faillite, puisse déposer une proposition (« une offre »), aux créanciers, leur demandant d’accepter moins que les montants dus afin que la compagnie puisse survivre.

En tout temps, consultez la section AVIS PUBLICS de notre site Internet pour une mise à jour continue des entreprises touchées par leur problèmes financiers. Et si vous pensez éprouver des problèmes dans votre situation commerciale actuelle, communiquez avec les membres de notre équipe pour un soutien et une consultation avisée.

Publicités

Qu’est-ce qu’un dépôt volontaire?

Le dépôt volontaire une alternative à la faillite. Il s’agit de mettre en place un paiement méthodique de vos dettes. Au Québec, le dépôt volontaire est une procédure administrée par les fonctionnaires du Ministère de la Justice du Québec.

Une fois la procédure enclenchée, vous déposerez la portion saisissable de votre salaire à chaque semaine au palais de justice et ce dernier, fera la distribution à tous les trois mois aux créanciers concernés.

Tant que vous respecterez l’engagement, (soit déposer la partie saisissable de votre salaire), les créanciers n’auront pas droit de vous saisir autrement.

Pour toute question, ou information quant aux alternatives à la faillite, consulter nos experts (Québec, Saguenay-Lac-St-Jean, Sept-Îles) ou encore, consulter notre site pour vous renseigner davantage !

 

Le cas de Pierrette

pierrette-mini

Pierrette est veuve et grand-mère de 5 petits-enfants. Son mari est décédé il y a 5 ans. Pierrette a comme source de revenus sa pension de veuve, sa prestation de la Régie des rentes et de la sécurité de vieillesse. Elle habite un petit logement et n’a pas d’auto.

Pierrette adore gâter ses enfants et petits-enfants. Pour se faire, depuis quelques années, Pierrette finance son déficit budgétaire à l’aide de cartes de crédits et d’une marge de crédit. Un jour, elle se rend compte qu’elle n’est plus capable de faire les paiements minimums exigés par ses créanciers. Cette situation l’angoisse énormément. De plus, certain créanciers ont déjà transféré leur compte à des agences de recouvrement, qui l’appellent sans relâche.

Pierrette décide de faire une rencontre gratuite avec un professionnel de Tremblay & Cie pour évaluer sa situation financière.

Pierrette est agréablement surprise du professionnalisme du personnel de notre firme et se sent à l’aise puisqu’elle n’est pas jugée mais adéquatement conseillée.

Pour bien comprendre sa situation, nous complétons avec Pierrette un questionnaire pour analyser ses revenus et dépenses mensuels ainsi que ses biens et dettes.

Après cette analyse, nous discutons des options possibles et de leurs conséquences pour Pierrette : aide budgétaire, consolidation, proposition de consommateur ou faillite. Peu importe la solution retenue, Pierrette bénéficie des services et de l’écoute d’un professionnel de l’insolvabilité pour l’aider à régler sa situation financière.

Il s’agit bien sûr d’un cas fictif, mais qui représente bien les services que nous offrons aux personnes ayant des difficultés financières.

Que se passe-t-il pendant la faillite ?

  1. Le failli doit tenir le syndic informé de son adresse et doit également répondre aux demandes du syndic et aider ce dernier si requis, et lui fournir toute l’information nécessaire.
  2. Le failli doit également informer le syndic de ses revenus et de ses dépenses et de tout changement dans sa situation familiale.
  3. Le syndic remettra au failli des formules appropriées pour lui permettre de fournir l’information nécessaire.
  4. Une assemblée des créanciers n’est pas requise en matière de faillite personnelle à moins que le Surintendant des faillites ou des créanciers représentant au moins 25% des réclamations prouvées ne le demande. Ces assemblées sont alors tenues habituellement au bureau du syndic.

Pour toute question sur le sujet de la faillite consulter la foire aux questions du site tremblaycie.com qui regroupe une vaste sélection de questions fréquemment posées. Vous avez un souci ? Alors n’hésitez pas à consulter l’un de nos syndics à l’une ou l’autre de nos succursales :

  • Syndic à Chicoutimi
  • Syndic à Québc
  • Syndic à Alma
  • Syndic à Roberval
  • Syndic à Dolbeau-Mistasisni
  • Syndic à Sept-Îles

 

Outils de planification budgétaire

Vos problèmes financiers sont une cause de stress ? Vous vous interrogez sur votre situation financière ? Tremblay et Cie Ltée, syndics et gestionnaires, vous propose différents outils qui sauront vous aider dans votre planification budgétaire personnelle.

    • Pour une évaluation complète de votre portefeuille, utilisez notre formulaire confidentiel qui vous donnera une image précise de votre situation actuelle.
    • Pour vous aider à planifier vos dépenses en fonction de vos revenus, faites un budget et révisez-le régulièrement. Cette façon de faire constitue un excellent exercice pour atteindre la sécurité financière.

Dans tous les cas, si vous avez des questions ou des inquiétudes, communiquez avec l’un de nos syndics et gestionnaires de Québec, du Saguenay-Lac-St-Jean ou de Sept-Îles qui sauront vous aider